LOGISTIQUE URBAINE

Réinventer Paris, Bercy-Charenton (75)

Les collines de Bercy-Charenton : un programme mixte, alliant pôle logistique, pôle résidences étudiantes et pôle sportif, organisé en strates et jouant le rôle de connecteur urbain

Un des enjeux du projet urbain est de recomposer un « lieu métropolitain », de redéfinir son identité par sa topographie – une manière de se confronter positivement aux nuisances de la ville contemporaine, de le considérer comme une entité riche et attractive par la mixité des fonctions et usages projetés, de le configurer en référence à une dimension « temporelle », une mémoire et un avenir.

L’échelle imposante du bâtiment de logistique urbaine embranchée fer (200 mètres x 50 mètres environ) est une superbe assise, un vaste socle de plus d’un hectare, situé à l’altitude du boulevard Poniatowski et émergeant de 8 mètres environ du faisceau ferroviaire côté périphérique.

Cet élément de grande échelle est conçu comme un élément de « connexion urbaine » permettant le développement d’un projet de « quartier de vies » plus ambitieux en surface. Pour métamorphoser ce lieu en une première pièce d’un futur quartier métropolitain, le projet propose :

  • d’identifier sa situation de « seuil urbain », comme le champ d’un futur projet emblématique de la Métropole du Grand Paris (bien qu’étant actuellement sans urbanité), en le considérant dans son orientation cardinale nord-sud comme un élément de « transition urbaine », sorte de connecteur urbain tendu entre Bercy et Charenton ;
  • de l’organiser comme un « nouveau paysage » à grande échelle en créant une « topographie verte » singulière qui offre un nouveau sol de référence, fortement visible depuis les quartiers périphériques, les futurs immeubles de grande hauteur et les usagers du boulevard périphérique : une adresse qui se doit d’être un signal environnemental, urbain et paysager ;
  • de conforter son rôle stratégique de futur quartier d’échanges et de logistique urbaine pour la Métropole en développant plusieurs modes d’échanges à partir de la route, du train, du Tram et des transports doux ;
  • d’y implanter des programmations variées d’intérêt collectif, pour le rendre plus attractif ;
  • de configurer des volumétries bâties contrastées, suivant un système en lanières nord-sud en relation avec le nouveau paysage, avec une ponctuation haute sur le boulevard Poniatowski, et par une linéarité plutôt basse sur la rue Logistique. Ces volumes qui bornent ou bordent un nouveau paysage, sont dimensionnés à l’échelle de ce grand site, en référence à ceux du patrimoine militaire du bastion de Bercy ou aux murs de soutènements imposants des constructions ferroviaires.
  • d’inscrire cette pièce environnementale dans la succession des espaces verts proches (bois de Vincennes, cimetière de Charenton, petite ceinture, parc de Bercy) pour renforcer le « Plan Vert de l’Île-de-France » que les collectivités souhaitent conforter dès 2017.

Données techniques

MAÎTRE D’OUVRAGE : PRD
LIEU : ZAC de Bercy-Charenton (75)
PROGRAMME : Concours Réinventer Paris
ARCHITECTE MANDATAIRE : A.26-GL pour la partie logistique, en partenariat avec Hubert & Roy pour la partie résidences, tertiaire et pôle sportif
MISSION : Conception
SDP : 18 000 m² pour le pôle logistique, 5 100 m² pour le pôle résidence, 26 550 m² de bureaux et activités et 1 500 m² de centre sportif
MODE DE SÉLECTION : Concours – PRD n’a pas souhaité remettre d’offre finale
PHOTOGRAPHE : © ArteFactoryLab

LOGISTIQUE URBAINE

Réinventer Paris, Bercy-Charenton (75)

Les collines de Bercy-Charenton : un programme mixte, alliant pôle logistique, pôle résidences étudiantes et pôle sportif, organisé en strates et jouant le rôle de connecteur urbain

Un des enjeux du projet urbain est de recomposer un « lieu métropolitain », de redéfinir son identité par sa topographie – une manière de se confronter positivement aux nuisances de la ville contemporaine, de le considérer comme une entité riche et attractive par la mixité des fonctions et usages projetés, de le configurer en référence à une dimension « temporelle », une mémoire et un avenir.

L’échelle imposante du bâtiment de logistique urbaine embranchée fer (200 mètres x 50 mètres environ) est une superbe assise, un vaste socle de plus d’un hectare, situé à l’altitude du boulevard Poniatowski et émergeant de 8 mètres environ du faisceau ferroviaire côté périphérique.

Cet élément de grande échelle est conçu comme un élément de « connexion urbaine » permettant le développement d’un projet de « quartier de vies » plus ambitieux en surface. Pour métamorphoser ce lieu en une première pièce d’un futur quartier métropolitain, le projet propose :

  • d’identifier sa situation de « seuil urbain », comme le champ d’un futur projet emblématique de la Métropole du Grand Paris (bien qu’étant actuellement sans urbanité), en le considérant dans son orientation cardinale nord-sud comme un élément de « transition urbaine », sorte de connecteur urbain tendu entre Bercy et Charenton ;
  • de l’organiser comme un « nouveau paysage » à grande échelle en créant une « topographie verte » singulière qui offre un nouveau sol de référence, fortement visible depuis les quartiers périphériques, les futurs immeubles de grande hauteur et les usagers du boulevard périphérique : une adresse qui se doit d’être un signal environnemental, urbain et paysager ;
  • de conforter son rôle stratégique de futur quartier d’échanges et de logistique urbaine pour la Métropole en développant plusieurs modes d’échanges à partir de la route, du train, du Tram et des transports doux ;
  • d’y implanter des programmations variées d’intérêt collectif, pour le rendre plus attractif ;
  • de configurer des volumétries bâties contrastées, suivant un système en lanières nord-sud en relation avec le nouveau paysage, avec une ponctuation haute sur le boulevard Poniatowski, et par une linéarité plutôt basse sur la rue Logistique. Ces volumes qui bornent ou bordent un nouveau paysage, sont dimensionnés à l’échelle de ce grand site, en référence à ceux du patrimoine militaire du bastion de Bercy ou aux murs de soutènements imposants des constructions ferroviaires.
  • d’inscrire cette pièce environnementale dans la succession des espaces verts proches (bois de Vincennes, cimetière de Charenton, petite ceinture, parc de Bercy) pour renforcer le « Plan Vert de l’Île-de-France » que les collectivités souhaitent conforter dès 2017.

Données techniques

MAÎTRE D’OUVRAGE : PRD
LIEU : ZAC de Bercy-Charenton (75)
PROGRAMME : Concours Réinventer Paris
ARCHITECTE MANDATAIRE : A.26-GL pour la partie logistique, en partenariat avec Hubert & Roy pour la partie résidences, tertiaire et pôle sportif
MISSION : Conception
SDP : 18 000 m² pour le pôle logistique, 5 100 m² pour le pôle résidence, 26 550 m² de bureaux et activités et 1 500 m² de centre sportif
MODE DE SÉLECTION : Concours – PRD n’a pas souhaité remettre d’offre finale
PHOTOGRAPHE : © ArteFactoryLab

Lycée, Montech (82)
Institut d’études politiques (IEP), Pessac (33)
Menu