Cette première européenne concrétise une réflexion qui a associé les habitants de Paris, des usagers, des femmes et des hommes qui souhaitaient projeter leur vision de la ville du futur.

C’est sur cette base que les architectes et les urbanistes ont fait émerger cette vision d’une ville qui conjugue plusieurs fonctions, qui s’inspire des usages pour permettre aux habitants d’habiter, de se divertir, de bénéficier de services essentiels, de faire du sport, de profiter des jardins… Mais qui puissent aussi aller dans des commerces, eux-mêmes alimentés par des produits qui leur soit agréables en termes de circuit court.

Le plus dur dans ce genre d’aventure, c’est qu’il y ait un alignement de toutes les énergies, publiques, privées, associatives, citoyennes. Et c’est ce qui s’est produit ici, parce qu’il y avait une volonté.

Ce bâtiment de Sogaris conçu par A26 est une prouesse extraordinaire, d’une grande complexité, d’une beauté, d’une sensibilité, d’une grande légèreté malgré sa taille, monsieur l’architecte. Chapelle apporte la preuve que moins de pollution et plus de proximité sont possible. Il faut qu’il y ait des lieux qui invente cette mobilité. La ville du futur est déjà en mouvement.

Menu